SPORTS

LEGION NICE ramène 7 médailles d'or du Championnat PACA de la FFKMDA

Le Championnat PACA de Pancrace et du Muay Thai, organisé par la ligue PACA de la FFKMDA a eu lieu à Marseille les 14 et 15 décembre 2019, et 9 de nos petits combattants y participaient. 8 ont gagné leur billet pour le championnat de France. Magomed Askhapov, qui était un jour plus tôt aux Championnats PACA de Boxe Anglaise (FFB) à Istres, où l'un de nos boxeurs a remporté son ticket pour le championnat national, et les deux autres sont devenus médaillés d'argent, a passé la nuit avec ses boxeurs dans un hôtel dans une banlieue de Marseille. En même temps, ses amis ont apporté le principal un soutien important pour les déplacements de Nice à Marseille. Magomed a dû demander à plusieurs amis, car il y avait 7 combattants, leur aide pour aller chercher les combattants avec leurs voitures et pour venir les soutenir sur place .

Les compétiteurs de LEGION NICE :

- Soulim Taramov dans la catégorie des – de 40 kg.,
- Les frères Adlan et Iznovr PATAEV dans les catégories respectivement des - 70 kg et des - et des – de 50 kg.
- Ahmad TCHERGIZBIEV chez les - de 40 kg.,
- Ramzan TITIEV chez les - de 45 kg.
- Les frères Amine et Adam ASKHAPOV. Ces derniers se sont produits aujourd'hui dans deux disciplines, le pancrace et la boxe thaï.

C'était la deuxième compétition pour Soulim, et après une expérience amère au Gala de Carros, il a pris ce championnat au sérieux. Le coach Mago lui accorde beaucoup d'attention, et Soulim en tient compte, acquérant de l'expérience chaque jour. Et cela n’est pas en vain. Soulim a gagné ses deux combats et est devenu champion PACA et a remporté son ticket pour le Championnat de France.

Les frères PATAEV, impliqués depuis longtemps dans la lutte libre, ont une grande expérience de travail au sol. Néanmoins, Adlan, qui également s’entraîne en boxe avec Magomed, sait aussi travailler debout. Après avoir remporté les demi-finales et les finales, Adlan est devenu le champion dans sa catégorie. Son jeune frère Iznovr, pour qui Magomed a des projets en MMA, n'a laissé aucune chance à ses adversaires. Mais, comme l'a dit l'entraîneur, il lui reste beaucoup de travail, surtout en boxe.

Ramzan, qui s'est entraîné dur ces derniers temps et est en très bonne forme, a commencé le Championnat en quart de finale. Il a vaincu le premier combat par arbitrage unanime. Cela a bien fonctionné à la fois au sol et debout. Il s’est battu dans cette discipline sans trop de difficultés. Mais en demi-finale, quelque chose s'est mal passé. Il a combattu trop lentement. L'entraîneur a dit qu'il espérait vraiment pour lui, et était sûr qu'il était capable de plus et qu'il n'était tout simplement pas prêt moralement pour ce combat. En conséquence, Ramzan a pris la 3e place et est revenu médaillé. Mais, malheureusement, il ne s’est pas qualifié pour le championnat de France.

Ensuite, il y avait Amine. Amine est déjà assez célèbre dans cette fédération, où il a déjà réussi cette année à vaincre en zone sud de la France en K-1 et Full Contact. Et aujourd'hui, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires, Même dans deux disciplines. Le fait est que le père a mis les frères Adam et Amine en pancrace et en boxe thaï. Si Amine est le champion officiel de l'année dernière en pancrace, il n'a jamais combattu en Muay Thai ! Il s'entraîne uniquement depuis septembre, une fois par semaine. Les autres jours, Magomed accentue son travail avec les pieds dans les cours de boxe anglaise spécifiquement pour Amine. Amine a facilement vaincu tous les combats dans en pancrace, et entre ces combats, il a concouru aussi en boxe Thai. Le premier combat en 1/8 de finale de Muay Thai a été difficile, le combat équitable mais la victoire a été donnée à Amine. Dans les autres, s'étant déjà adapté, il a gagné sans effort. Et il est devenu le vainqueur de ces championnats, ayant remporté sa qualification pour les championnats de France. Rappelons-le, c'est le 4ème championnat régional, où il se qualifie pour les Championnats Nationaux.

Adam n’a pas trouvé d’égal dans les deux disciplines. Devenu champion à la fois de pancrace et de boxe thaï, où lui, comme son frère, il a concourru en alternant les disciplines entre les combats de pancrace et thai, en n'ayant le temps que de changer de vêtements, Adam a gagné sa qualification pour les championnats de France.

Suite au stage international auquel les frères Askhapov ont participé cette année dans les pays d'Europe de l'Est, ils étaient très en forme tous les deux. Et ils ont prouvé que dans le sud de la France et dans ces disciplines ils n'ont pas de rivaux.

Il est à noter qu'Adam est devenu la veille le champion du sud de la France en boxe anglaise à Istres et a remporté un ticket pour le championnat de France. Ainsi, ce week-end, il a remporté trois qualifications pour des championnats nationaux dans différentes disciplines et dans différentes fédérations.

Il convient également d'ajouter que les deux frères pour tous ces championnats étaient en dessous du poids de la catégorie dans laquelle ils ont boxé. Adam a boxé dans la catégorie de – de 57 kg avec un poids initial de 52 kg. Amine à boxé dans la catégorie des moins de 37 kg., quand il pesait 34 kg. Nous pensons que cela aurait encore plus facile pour eux dans leurs catégories de poids. Nous avons expliqué dans des articles précédents pourquoi Magomed plaçait certaines de ses élèves dans des poids plus lourds. Le fait est que les fédérations ne permettent pas une tolérance du poids, et il faut que l'enfant maintienne son poids declaré en début de saison tout au long de l'année sportive, ce qui semble impossible, car les enfants grandissent. Certains entraîneurs obligent les enfants à garder le poids et/ou à maigrir avant les compétitions. Les fédérations devraient en tenir compte. Et Magomed préfère les mettre dans des catégories de poids plus lourdes que de les forcer à perdre du poids et à retarder leur développement et croissance.

Au nom du père des frères et de leur entraîneur Magomed, nous exprimons notre gratitude à nos amis et entraîneurs d'autres clubs, sans lesquels il serait impossible de parvenir à un tel résultat.

En particulier, Aldric Cassata, l'entraîneur du club partenaire de Boxing Squad et l'entraîneur de l'équipe nationale MMA, qui travaille avec les frères au sol. Les entraîneurs des Fives Stars, Camille et John, qui les entraînent en boxe Thaï. Le coach de Niss Noble Art Fabien, qui travaille avec Adam en boxe anglaise 1 fois par semaine. Et Ali, un entraîneur de lutte libre au Lutte Club de Nice. Il est à noter que ces clubs sont parmi les meilleurs de la ville dans leurs disciplines, avec lesquels Magomed entretient de bonnes relations amicales et partenaires depuis longtemps. Il convient de noter que le coach de LEGION NICE en Jiu-Jitsu brésilien Shamil Shamkhanov travaille également avec notre équipe en JJB, et l'entraîneur de karaté de LEGION NICE en kiokushinkai, Shamil Bachaev, qui est l'un des meilleurs karatéka de la ville, travaille également avec eux leurs jeux de jambes.
Magomed a construit le système dans le club de telle manière que chaque spécialiste prépare l'athlète à sa manière. Il pense que cela produira des résultats à l'avenir. Mais nous voyons que cela donne des résultats dès aujourd'hui.

Vint le tour de Ahmad TCHERGIZBIEV. Son frère Ousman était censé venir avec Ahmad, mais il s'est blessé à la jambe à l'école et a dû être retiré du championnat. Ces frères ont une bonne base en lutte, et malgré le fait qu'ils ne maîtrisent toujours pas vraiment la boxe, Magomed a décidé de les présenter à un tel niveau. Et Ahmad n'a pas déçu. En demi-finale, il a gagné sans condition. Malgré le fait qu'il soit bon au sol, il a essayé de travailler beaucoup dans le garde (debout), et pour cela le coach l'a félicité. En finale, il a rencontré un bon athlète et a perdu avec une décision de jugement très controversée. Magomed a contesté verbalement la décision en discutant avec les organisateurs. Après avoir validé le résultat, la fédération ne change jamais d’avis, ce qui, en sachant comment les décisions sont prises parfois par certains juges, est très étrange. La décision est restée inchangée et Ahmad est devenu médaillé d'argent. Rappelons que les finalistes dans certaines categories sont aussi qualifiés pour le Championnat National. Ainsi, Ahmad de LEGION NICE s’est qualifié pour ces Championnats de France.

8 qualifiés sur 9 combattants présentés, et en plus avec les frères Askhapov qui ont réussi dans deux disciplines, LEGION NICE repart de cette compétition avec 7 médailles d'or !
C'est un résultat incroyable pour un si petit club, sans doute dû à la persévérance de l'entraîneur et fondateur du club LEGION NICE, Magomed Askhapov.

Félicitations à lui et bonne chance à nos athlètes dans leur future carrière. Nous attendons maintenant une bonne nouvelle de Paris. Et enfin, nous voulons exprimer notre gratitude à tous nos amis, de Nice et de Marseille, qui sont venus nous soutenir, à tous ceux qui ont aidé à la préparation. Notre sponsor le groupe de garage Scoffier, qui nous a fourni une voiture pour notre déplacement, les parents qui ont aidé à amener les enfants à la compétition, et notre ligue, qui a organisé et accueilli ce championnat avec un bon niveau. Et aussi nous remercions notre ville pour son soutien.

 



 

 

Впишите сюда свой заголовок