SPORTS

Les frères Askhapov Amine et Alikhan se sont qualifiés pour le Championnat Interregional de France de Boxe.

Le 2 mars, à Istres, s'est déroulé le Championnat PACA de boxe éducative. Notre entraîneur Magomed Askhapov a emmené deux de ses élèves, les frères Amine ASKHAPOV (benjamin - 30 kg) et Alikhan ASKHAPOV (poussin - 24 kg). En fait, il devrait y en avoir trois, mais malheureusement, pour des raisons familiales, Usman CHERGIZBIEV ne pouvait pas y aller. Le premier des frères dans le ring fut Alikhan. Pas seulement le premier aujourd'hui, mais aussi pour la première fois de sa vie ! En effet, c'était sa première apparition officielle à cette compétition. Jusqu'à présent, l'entraîneur l'a laissé jouer dans la salle de sport, en suivant sa tactique, où il ne force pas les tout-petits à apprendre la boxe, mais les laisse presque sans attention, jouant et se faisant amis avec le sport et d'autres enfants de différentes régions de Nice. Il dit lui-même, qu’il inculque un amour pour le sport et que les enfants se font des amis avant tout. C'est le cas de nombreux champions actuels de LEGION NICE, dont son frère Amine, qui est déjà champion de France en MMA et dans diverses disciplines. Alikhan est allé à ce championnat par chance. Au championnat départemental, il n'a trouvé aucun rival et il était qualifié pour le championnat régional, ne lui permettant que de boxer dans une bataille sans décision. Malgré le fait que ce soit ses débuts, et immédiatement à ce niveau, Alikhan a montré une belle boxe. En fait, Alikhan a gagné, mais, comme il arrive souvent dans les sports, pour des raisons que nous ne voulons pas décrire ici, la victoire a été donnée à l’adversaire, qui l’a émerveillé lui-même. L’entraîneur Mago n’avait pas beaucoup discuté, il avait seulement montré à un des juges une déclaration électronique dans laquelle il accordait 2 points à son élève, alors que les 2 autres ses collègues en donnaient 22 et 16, respectivement. Il a expliqué qu'une telle différence n'est pas permise pour ceux qui ont des yeux et pour ceux qui n'en ont pas, ils ne peuvent pas juger.

En conséquence, Alikhan a pris la 3ème place. Même le responsable de ce championnat (qui est bien avec de notre entraîneur), apporte son soutien à Mago et son élève. Il a dit qu'il essaierait de faire participer Alikhan au championnat interrégional. Ce qui fut le cas. Rappelons que le sud de la France est l’une des régions les plus puissantes du pays, dont le vainqueur a toutes les chances de vaincre au niveau national.

Amine est parti des 1/4 de finale, où il a gagné sans effort visible. Le combat n’a pas été très dur comparé à la demi-finale et à la finale, où il a rencontré pour la demi-finale un adversaire qui l’avait battu au championnat du département, également avec l’aide des juges.
Et Amine rêvait de le retrouver pour se venger de cette défaite. Et pour cette revanche, Amine l'emporte largement. Entre deux combats, défaite et victoire, seules quelques semaines se sont écoulées. Cela signifie qu'Amine ne pouvait pas se préparer physiquement, ce qui voulait dire qu'il ne s'agissait que d'une victoire psychologique avec une volonté forte et qu'il abordait mieux la bataille moralement et mentalement.
Il est à noter que notre club, l’école de boxe de Mago, met beaucoup l’accent sur l’approche morale. L'entraîneur Magomed Askhapov y travaille tout le temps. Comme Mago le dit lui-même, pour lui, c'est plus important que la technique. Et ça marche.
La finale fut aussi difficile. Le rival était très rapide, facilement en déplacement, et s’est battu beaucoup. Mais Amine, surnommé l'éclair, et comparé au célèbre boxeur ukrainien Lomachenko pour son style extraordinaire, ne laissait aucune chance à son adversaire de gagner. Amine est devenu le champion PACA et est qualifié pour le championnat interrégional. Nous attendrons de voir la suite.









 

 

Впишите сюда свой заголовок