SPORTS

Amine Askhapov est devenu le champion d'Europe de MMA light WFC 2019

Dimanche dernier, 24 février, notre coach Magomed Askhapov a emmené Adam et Amine Askhapov au Championnat d’Europe WFC, qui s’est déroulé à Venose en Italie, à 50 km de Milan. Résultats : Ils ont ramené une ceinture de champion et un autre a été disqualifié. Mago a dit qu'il était tellement déçu et en colère qu'il ne pouvait pas trouver les mots, mais il a néanmoins essayé d’expliquer la situation. À l’arrivée au championnat, il ai trouvé des listes toutes faites, où des rivaux étaient déjà opposés à nos athlètes, et la différence était si grande qu'il a été surpris. Dans la catégorie d'Adam, il y avait 4 athlètes et tous étaient plus âgés qu'Adam, et pas un peu, mais très. Tous avaient 16 ans et plus de poids. Rappel Adam a 13 ans et, à son âge, la différence est très significative. Et surtout, tous les Italiens. C'est dans la discipline du MMA. Explication : Mago avait inscrit deux athlètes dans trois disciplines différentes, la boxe, le K-1 et le MMA. Et cela a toujours été la même situation. Mais pourquoi il a insisté sur le mot "Italiens" ? Quand il était allé pour la première fois aux Championnats du Monde dans cette organisation l'année dernière, ses amis et collègues français, qui avaient fait le déplacement mais ne le veulent plus depuis, lui avaient dit que c'étaient des compétitions où seuls les Italiens gagnaient des titres. Et dès la première fois, Mago en avait été convaincu, où ses deux élèves avaient été défavorisés si clairement qu’il avait dû déposer une réclamation. Une chose sans précédent s’était alors produite et au bout de quelques mois, il avait été invité à Milan pour chercher les deux ceintures de champion du monde. Ses collègues français avaient été stupéfaits de son succès. Mais cette victoire morale n’aura pas duré longtemps ... Cette année, la différence de poids par exemple entre Amine et son rival était si grande que même lui, en était abasourdi. L’adversaire d’Amine pesait jusqu'à 19 kg de plus lourd que lui : Amine qui pèse 30 kg. son adversaire 49 kg ! Et c'est en MMA, où les combattants se tombent dessus l'un sur l'autre et peuvent se faire mal même s'ils ne frappent pas fort.

L’organisateur, notre ami Franco Scorrano, lui a expliqué qu’il s’agissait des débutants et que nos élèves ont un bon niveau, en plus qu'ils ne vont pas frapper fort, car c’est de la boxe light contact. Donc si quelqu'un frappe fort, il sera disqualifié. Mago a accepté. Dans les faits, il y a eu disqualification. Mais pas celui qui a réellement attaqué et frappé fort, mais Adam. Mago n’aurait rien dit si les juges faisaient les mêmes pour les deux, mais tout ne tournait que dans un sens. Il a appelé l'organisateur, mais celui-ci n'est pas venu. C'était la finale. Il a décidé de ne pas prendre la médaille d'argent et il l’a rendue. Bientôt il préparera une protestation. Il a voulu vraiment s’expliquer avec l'arbitre qui avait jugé ce match mais, malheureusement, ce dernier a refusé de quitter le gymnase. Afin de ne pas gâcher la relation avec l'organisateur et de ne pas blesser les enfants qui se préparent pour ce tournoi depuis longtemps, il a décidé de continuer la compétition.

Mais la même chose s’est produite en MMA. Le rival était non seulement beaucoup plus âgé et plus dur, mais il a aussi frappé fort, même une fois, Adam a pris un coup sur la tête et est tombé, et Mago a pensé que c'était un ko (interdit lors de ces compétitions), car Adam avait mal à la tête et il vomi, bien qu'il ne lui a pas avoué. Mais le juge n’a fait aucun avertissement à son adversaire, par contre il l'a fait à Adam à chaque fois et a donné la victoire à l’autre combattant.
Ensuite, Adam a dû se produire en K-1, également avec un Italien et d'une grande taille. Ayant déjà eu une expérience amère, Mago a déclaré qu’il ne le fera combattre uniquement si l'organisateur était lui-même présent. Mais il n’est pas venu. Il a donc décidé d’enlever l'équipe de la compétition et de partir.
Certes, Amine a réussi à prendre sa ceinture. Il n'a laissé aucune chance à son adversaire, qui était pourtant plus lourd que lui de 19 kg. Les juges n'ont pu rien faire cette fois, que ce soit dans l’attitude d’Amine ou dans les points lors du jugement final et ont donné la victoire et la ceinture a Amine. En conséquence, Amine est devenu le champion d'Europe de MMA light WFC 2019. Dans d'autres disciplines, le coach de LEGION NICE ne les a pas laissé participer, bien qu'ils aient été enregistrés et avaient payé. Il n'a pas repris l'argent ni les médailles. Dès son arrivée en France, il a préparé et envoyé une lettre à l'organisateur de la compétition. Nous attendrons sa réaction. Pour notre part, nous tenons à dire que de tels juges gâchent l’avenir des enfants, car, démotivés, ils quittent le sport et personne ne sait où ils vont ensuite.










 

 

 

Впишите сюда свой заголовок